Accès direct au contenu


Accueil

Depuis 2010, de nombreuses études ont été réalisées pour mettre en œuvre un plan de gestion du site de Grandmont, appelé aussi Bois de Grandmont, au sud de Tours. Après quelques travaux d’élagage réalisés cet été, des travaux plus importants sont prévus cet hiver pour assurer la sécurité du public tout en préservant la biodiversité.

Le site universitaire de Grandmont est situé au cœur d’un ensemble végétal de 22 ha. L’objectif est de préserver cette forêt urbaine par la création d’une futaie jardinée. En effet, par endroit, la forte densité du boisement empêche les jeunes pousses d’arbres « d’avenir » d’accéder à la lumière et donc de se développer. Cette densité, combinée avec le surpiétinement des sols, entraînent une incapacité du milieu à se régénérer naturellement. La régularisation peut être encouragée artificiellement par certaines interventions. Des îlots de sénescence seront également sélectionnés afin d’améliorer la biodiversité en laissant vieillir certains arbres.



Retour au site institutionnel